dimanche 6 juillet 2008

Ces soirées qui ne finissent jamais (ou Ode à coloc#011)

Après avoir passé une journée à niaiser avec coloc#011 (j'adore les samedis midis où on lit La Presse debout autour de la table de la cuisine en échangeant des conneries et en s'insultant entre deux gorgées de café) et à écrire des courriels à ma seule amie, je me suis rendue au Festival de jazz rejoindre Annie au show de Torngat. Oups, c'est un show payant.

En attendant Annie, j'erre sur le site du festival, cellulaire à la main pour ne pas manquer mon appel quotidien. Je vais çà et là entre les couples qui dansent le tango. C'est beau. Le chanteur nous dit: Montréal, vous êtes blessés pour votre ville.

Je pense à G-Love qui doit être seul dans son lounge.
Je vais le voir et le découvre, dansant avec son nouvel ami.

Annie et Trésor™ me rejoignent enfin. On va voir un peu de Beast.



C'est bon. Pas pour rien qu'ils se promènent de festival en festival ces jours-ci. Je crois que Serge de Pawa up first joue avec eux. Mais je ne peux pas confirmer parce que sur les écrans, on voit plus souvent les Converse du batteur que la face du guitariste.

On part avant la fin parce qu'on s'en va au Saints.

Panneau en GIF animé

Il y a 30 personnes peut-être. (OK, j'exagère... 40 pendant le show de FEMME (plante ta)). Trop grande salle pour l'événement. Pas assez de publicité peut-être. Avez-vous entendu parler de ça, vous, le "festival" Vraiment pas jazz - Definitely not jazz? Pas moi.

FEMMEFEMME

Il y avait un espèce de malaise pendant le show de FEMME. Malaise accentué par la salle vide et par le courant qui lâche sur le stage. Un show qui avait l'air d'un n'importe quoi, mais c'est ce qui fait le charme du groupe. Mon voisin se demandait bien qui avait eu l'idée d'engager des clounes pour faire la première partie de 011. Je leur pardonne tout quand ils jouent Enigmatic. Ils font 4 ou 5 chansons et s'en vont.

DJ Lynne T fait un excellent travail entre les groupes.

23h58, j'écris un SMS à coloc#011:
Aweye suR le stage
qu'on s'en aille.

C'est que voyez-vous, nous devons célébrer l'anniversaire retardé de RockLapin qu'on aime tant.
Place à la musique.

011011

Il y a une drôle de fille dans la salle. Une évadée ou une danseuse de région. Je ne sais trop. On la voit dans cette vidéo. Elle me divertit un peu pendant la première partie du show. Annie et Trésor™ s'en vont avant la fin. Tant pis pour eux parce que le groupe est meilleur à chaque chanson.

Le spectacle se termine dans un nuage de boucane.

011 et leur show de boucane

00h52, j'écris un SMS à coloc#011:
Lache la vodka.
Je t'attends avec un
taxi.

Le temps passe, pas de réponse.
Je vais le chercher par le collet backstage.

Je le vois, évaché confortablement, y parle à personne, il est sur le neutre. Détaché presque complètement, mais il affectionne les bruits d'la meute. Au moins une 24 pour lui, car à l'arrière il est le roi.*

Il fait mine de me suivre et fout des bières dans son sac. Mais je comprends que je le perds pour m'accompagner à la fête. Finalement, il reste là. Tant pis pour lui.

J'arrive à la fête.
C'est le fun. Pas grand monde, mais les bonnes personnes.

Je rentre chez moi vers 5h00. Coloc#011 est là. Il m'attend de pied ferme pour insulter les mouettes et les passantes. C'est ce qu'on fait ensemble sur le balcon avant d'aller aux lits.

_____________________________________
*Phrases évidemment volées à Omnikrom

3 commentaires:

la chique a dit...

t'as sûrement déjà eu ta réponse, mais oui, c'est Serge de Pawa qui joue avec eux.

Doudou a dit...

Merci

Annie pas toujours gentille a dit...

shit quil y avait un malaise pendant femme

quelle excellente blague ce groupe