vendredi 1 août 2008

French Marathon 2

Dimanche, comme des hippies, on a fait un pique-nique au parc Lafontaine, suivi d'un BBQ chez Marie. J'aime beaucoup les steaks sur le grill.

Pleine de nourriture, j'ai marché sur Sainte-Catherine. J'ai attrapé la fin de Donzelle, qui semblait donner un excellent show. Mais ô surprise, qu'est-ce que Fabbie faisait sur la scène, à danser comme une gangsta pitoune avec 3 ou 4 autres filles? Elle est ma nouvelle idole. Le pire, c'est que pendant le show de Chilly Chill, je blaguais en regardant ses danseuses, et je lui demandais pourquoi elle ne dansait pas comme ça, elle? Je me suis dit qu'elle avait été bien discrète de ne pas m'en glisser un mot! Donzelle avait une sublime robe, me rappelant celle de J-Lo (la Versace verte échancrée en avant).

J'ai regardé un peu de Xavier Caféïne. Encore beaucoup de monde et ça rocke bien. Maintenant accompagné de Langevin à la batterie, de Vince Peake et de Serge truc.

Puis au parc Fred-Barry, j'ai pris un coussin et j'ai écouté avec délice Hello Postier. Trois basses sur scène, des envolées comme je les aime, presque pas de paroles, ou sinon elles se fondent bien dans la musique. C'était très bon et j'ai apprécié ce répit, assise dans l'herbe, dans le noir.

À 22h, c'était au tour de Sans Pression. La scène urbaine était envahie de gens. La plus grosse foule que j'ai vue à cet endroit. De vieilles pièces, 51450 dans mon réseau, très énergique. Mais j'ai terminé la soirée à Grimskunk, pour qu'on se rappelle des souvenirs de cégep. Beaucoup de monde, beaucoup de joints et de bière (pas moi, le public). Un maudit bon show, autant pour le groupe que pour nous.

À 23h, Xavier reprenait ses hits comme Gisèle et je m'envolais dans le wagon bleu vers mon oreiller rose, dans mon lit, toujours dans le salon de mon chantier de construction.

Lundi, Trésor me regarde, l'oeil vide, je crois que je suis tanné d'aller voir des shows. D'accord, nous resterons à la maison. Mais j'aurais aimé voir Kra-Z-Noize...

Mardi, je voulais aller voir WD-40 et leur film, mais j'avais aussi une table au Club Soda pour aller voir Le Husky et le gars qui a la Mono. Je m'étais mise dans un état dépressif exprès pour l'occasion. Comme Doudou vous a mis des extraits du Husky, je n'ai pas besoin de vous dire que sa nouvelle formule est pas mal plus douce. Une fois la surprise de cette revalorisation passée, le son rock et les claviers me manquaient. Oui c'est beau en trio acoustique, mais c'est doooooouuuuux. Je regarde Eli:
- Seigneur, allo la dépression, il va toujours jouer comme ça maintenant?
- C'est ce qui est prévu oui...


Dans le même style mais en mieux, Monsieur Mono relève le défi avec brio. Des invités comme Mara Tremblay et Catherine Major, section de cordes, un piano à queue, pas de batterie et Éric Goulet qui est très à l'aise sur scène, qui est même drôle et qui nous promet des effets spéciaux. Finalement ce seront des confettis qui tomberont nonchalamment du ciel pendant une belle pièce au piano que je ne pourrais vous nommer. Belle soirée de douceur.

Mercredi mon menu était composé de Svinkels, un band de drôles qui rappent avec des instruments (ouais, j'ai rien trouvé de mieux à dire sur ce groupe), je me sauve pendant James Deano parce que Radio Radio doit foutre le feu sur une scène extérieure non loin. Et je reviens à temps pour Omnikrom. Ça fait combien de fois que je les vois? 30? Allons y pour 20...

Foule de plus en plus jeune, et laide. Ils veulent s'habiller comme Linso Gabbo, mais ils ne réussiront jamais. C'est vraiment raté parce qu'ils ont choisi leurs vêtements chez D-Tox, ou de quoi de même. Les filles crient aigu. Aaaaaaaahhhhhhhhh Linso, touche-moi! Mais dès les premières notes, je deviens moi aussi comme ces jeunes filles, sauf que je suis derrière, à danser et à chanter comme une gamine. Toute seule, ou presque. Les gars ont plein d'invités, Donzelle, Numéro#, Le Matos, Payz Play et le vilain Mic Life. Plusieurs nouvelles trames sonores pour de vieux hits, encore plus club. Mais un peu avant 1 heure, quand le concert s'est terminé, j'imagine qu'il y avait beaucoup de MILF qui attendaient leur progéniture devant le Métropolis. Allez petite, maman te ramène à la maison.

Et moi c'est allez petite, va te coucher, tu es vieille. J'ai dormi avec mon T-Shirt d'Omnikrom, j'allais quand même pas le mettre au show, mais sous ma doudou calinours fétiche, j'étais une princesse cochonette.

Hier, j'ai préféré faire cuire un filet de porc dans mon taudis. Comment c'était Les amis au Pakistan, La descente du Coude, Dany Placard, Payz Play et Baile Montréal?

6 commentaires:

Eli a dit...

"ex-pawa"?!?!?!? pas vraiment, non. ils sont en train d'enregistrer un nouvel album...

Annie pas toujours gentille a dit...

ce dude est encore dans le groupe ?
bon, peu importe

Éric P de T a dit...

ce dude est encore dans le groupe ?

Il EST le groupe!

Annie pas toujours gentille a dit...

oh, mais cest qui dabord qui etait dans le groupe avant et qui est disparu ?

il frequentait une amie...
bon anyway, vous etes si cultivés

Doudou a dit...

Annie, tu confonds avec le petit dude.

Isabelle a dit...

Payz Play c'était vraiment bon.
Dany Placard c'était sublime!