samedi 25 août 2007

Il pleut et il fait clair

Vendredi matin, je vous dis que je suis prête pour la fête et que vous devriez probablement me croiser dans une ou plusieurs activités. Optons pour le plusieurs.

Ça commence avec une visite rapide dans les studios de Couleur Jazz voir des gens qui travaillent fort.

Puis, je rejoins Véro coin Saint-Viateur/Saint-Laurent où Krista nous attend pour une petite entrevue. À voir dans le prochain P45 dans le bocal. Krista LL Muir est charmante. Vraiment.
Mais avant de vous la montrer, je dois vous montrer la fille qui faisait sa première partie.
Milie Croche
Sa voix ne porte pas vraiment et toutes ses chansonnettes sonnent pas mal pareil. MAIS les paroles sont toujours délicieuses. Je l'ai bien aimée cette fille.
Regardez et surtout, écoutez:


Oh shit, imeem a tellement noirci la vidéo, ça fait peur.

Puis, c'était au tour de Krista de nous présenter les pièces de son nouvel album.
Vous savez bien, Krista LL Muir, c'est anciennement Lederhosen Lucil. Retirez le costume et l'accent allemand et vous avez cette superbe femme douce et tellement attachante.
Krista
Ukulele à la main et Shane Watt à la guitare, elle passe de l'anglais au français sans trouble et elle a un charisme fou.
Je ne savais pas quel extrait choisir alors je vous en mets trois.

Une plus accessible.
(Vidéo à venir)

Une grenade.


Une qui va faire que vous allez tomber amoureux de Krista. Je vous jure. Essayez de résister juste pour voir.


Mais comme rien n'est éternel, je quitte cet endroit avec Véro, ma compagne de la soirée.

On passe devant la Sala Rossa où Wolf Parade fait des merveilles.
On n'essaie pas d'entrer car on sait que c'est sold out depuis des semaines.
On continue notre route.

On croise Kevin Lebosquet.
- Hey Kevin, qu'est-ce que tu fais?
- J'arrive du loft de hippies... je vais aller voir si je peux entrer à Wolf Parade
- Haha quel clown. Tu rêves.


On continue notre route jusqu'en face du Patro Vis où il y a un party de fête secret. Pas un secret pour nous. On essaie de voir Otarie car ils y chantaient mais on arrive trop tard. Tant pis.
ORL, le journaliste étoile, me dit des secrets sur plein de gens mais il ne veut pas que je l'écrive ici. Le seul secret que je peux dévoiler c'est que ça coûte 50 cents aussi pour faire un appel dans les autres téléphones que Bell.
Superbe.
- Vous montez pas les filles?
- Non, on va aller faire un tour au party Loft.
- Ah! Le party de hippie.


On continue notre route.
Direction Loft Party des hippies.
C'est bon signe quand sur la porte d'entrée il y a ce mémo:
250038

On passe donc par la ruelle.
On arrive sur un toit.
Parce que c'est sur les toits que se passent la majorité des partys cet été. C'est comme ça.
Il y a plein plein de monde.
Je recroise Kevin.
- Pis, as-tu réussi à entrer haha?
- Oui. J'ai vu la moitié du show!

Et là, il se met à raconter que c'était très tight et que ils sonnent vraiment plus progressifs. Il compare ça à Genesis. Je ne suis plus certaine de le suivre dans son trip.
Note à nous tous, après minuit, il n'y a plus personne à la porte de la Sala et on peut y entrer.
Comme il reste 3 soirs à cette série de concerts, on sait ce qu'il nous reste à faire.

Vers 1h00, quand la voisine sort de chez elle, allume toutes ses lumières et semble chercher le responsable de la place, on décide de continuer notre route.

C'est le Salon L'Officiel qui nous attend.
Parce que Dj ECP a aussi fait partie de la majorité de nos soirées cet été, on décide d'aller danser un peu sur ses beats.
Là encore, des amis partout.

4h, après avoir fait un after sur le trottoir devant L'Officiel, on retourne au Loft de hippie pas si hippie dans le fond. La musique était bonne et à l'intérieur nous attendaient 40 caisses de bières et 10 bouteilles de fort. Pis là ben c'est ça, je suis chez moi.

Si vous trouvez que faire toutes ces activités c'est un peu freak, dites-vous que la plupart des gens que j'ai croisés ont été aperçus dans plus d'une activité ce soir et que vivre dans une petite ville comme Montréal a certains avantages que la marche à pied vit bien.

6 commentaires:

sara c a dit...

cette semaine j'ai loué un film surlquel il y avait les commentaires de Kevin Laforest

il est partout lui!

Véro.b a dit...

C'est pas trop de gentillessse dévoiler le secret de l'entrée après minuit à la Sala?

Doudou a dit...

Jamais trop de gentillesse pour mes lecteurs.

Mais quand les garçons de Wolf Parade liront que j'ai écrit ça, ils mettront tout en oeuvre pour régler le problème.
Ne serait-ce que payer quelqu'un pour la porte.

11 5 22 9 14 a dit...

c'est génial, genesis (époque gabriel, évidemment)

MArtin a dit...

:)

Annie pas toujours gentille a dit...

kevin laforest est partout oui...