mardi 4 septembre 2007

Mon FME: Jour 2

Nous sommes parties vendredi matin après avoir écouté les infos circulation de 9h40 à Couleur Jazz.
Nous sommes arrivées plusieurs heures plus tard, après plusieurs écoutes de la chanson Jimmy de M.I.A (hymne de notre séjour), dans la paradis du cuivre et de la découverte musicale, Rouyn-Noranda.

Après avoir visité notre chambre dans un vrai hôtel, nous nous sommes rendues vers la Paramount où Marianne Dissard avait déjà commencé à chanter.
Première chanson que j'entends, c'est intéressant, je veux en entendre plus.
Deuxième chanson que j'entends, c'est la même chanson?
Troisième chanson que j'entends, bon... elle a son style et elle y tient. On va dehors?
Voilà:


Ça vallait vraiment la peine de revenir à l'intérieur après.
Oh Lily... Lily Frost.
Un des coups de coeur de la fin de semaine.
Lily FrostLily Frost
Elle est accompagnée de deux violons, d'une choriste et de son mari à la guitare.
Quel beau moment.
À quelques reprises, elle nous rappelle Feist. Elle reprend une pièce de Cole Porter et j'en ai des frissons mais je ne filme pas, j'en profite pleinement.
La voici ici dans toute sa splendeur.

Puis, si vous allez , vous trouverez une pièce plus bossa nova. Magie Magie, appuie.

On se déplace ensuite vers le Cabaret où on change complètement de registre. Sexyboy est en train de se préparer. Chose étrange, plein de gens sont assis par terre. Sexyboy commence mais les gens restent par terre. Oh oh oh... il y a même un journaliste musical assis! Par terre!!!
Les gens finissent par se lever parce qu'il faut le dire, Sexyboy, c'est dansant et entraînant. Je l'avais déjà vu plus énergique et plus fou mais c'est quand même bien bon.
Regardez:


Il faut dire qu'il porte bien son nom.
SexyBoy
Une amie me confie qu'elle a rêvé à lui pendant la nuit qui a suivi. On vous épargne les détails du rêve parce que les enfants ne sont peut-être pas encore couchés.

Mais avant que l'amie se mette à rêver à Sexyboy, nous avons eu l'immense plaisir de voir Gatineau. Encore? T'es pas tannée? Seigneur non. Lord non!
Gatineau sont parmi les 2 groupes de Montréal que je pourrais voir à toutes les semaines sans jamais me lasser.
Je les trouve toujours meilleurs de fois en fois. C'est comme si je ne me souvenais plus comme ils sont bons. Il y a cette énergie qui vient chercher la nôtre.
Regardez-moi ça:

Ok, c'est une longue vidéo. Ma caméra a même lâché avant la fin. Mais ni cette vidéo ni celle-là ne montre la vraie énergie qu'il y avait parce que chaque fois que je commençais à filmer une pièce magique, j'arrêtais avant la fin pour pouvoir danser.
Tant pis pour vous.
Vous n'aurez qu'à venir les voir à leur lancement de disque - ils sont signés sur C4 depuis peu - le 23... septembre? octobre? j'ai oublié.
Mais, on se tient au courant.
Regardez-les:
Gatineau
GatineauGatineau

Nous sommes rentrées vers 3h30 cette nuit-là. C'est notre nuit sage.
Les jours 3 et 4 de mon FME viendront bientôt.

1 commentaire:

Frange Pastel a dit...

Ouin, Lily Frost, j'ai écouté son Myspace et j'ai reconnu deux tounes sur les quatres parce qu'elles ont joué dans des pubs de Sears et de voiture. Ça a un peu gâché mon fun d'associer ces jolies chansons à une ride en berline urbaine et à du linge lette. Je vais attendre 2-3 mois avantde réécouter...