mardi 17 juin 2008

Ce qui traîne dans mon calepin

Lors de la dernière édition de Puces Pop, je me suis acheté un petit calepin. À mes premiers balbutiements sur ce blogue, je trainais toujours un petit bloc-notes où j'inscrivais tout ce que je voulais vous raconter. J'ai recommencé à noter des choses, mais j'oublie de vous les raconter. On va éplucher ce petit amas de feuilles ensemble.

- Blogue: En bas phare brume. Je n'ai aucune idée de ce que ça signife. Tant pis pour nous.

- Ghis Barbe, platine frigidaire bière. Amon Tobin. Je crois que ce que ça veut dire, c'est que l'autre fois, je suis allée dans un barbecue. À mon arrivée, j'ai vu un gars qui me disait de quoi. Il ressemblait à Ghislain Poirier, mais n'avait pas de barbe. Mais c'était lui. Je l'ai reconnu quand même puisqu'il était derrière les tables tournantes. Quand je lui ai dit: Une chance que les tables tournantes sont là. Sinon, je ne t'aurais pas reconnu! Il m'a répondu: Oh non non je ne mets pas de musique. Je suis là pour la bière! Effectivement, sous les vinyles se cachait un frigidaire à bières. Pis Amon Tobin, qu'est-ce qu'il vient faire là-dedans? Il était aussi au barbecue. Et franchement, toutes les filles étaient en pâmoison. Wow. Charmant.

- Swomp sex robot. Là là. Je sais que j'ai écrit ça lors du même barbecue. Mais je ne me souviens absolument plus de qui m'a parlé de ça. Simon? Nicolas? Olivier? Je ne sais plus. Et à voir la qualité de ma calligraphie, pas étonnant de voir que je ne me souvienne pas de ce qu'on m'en a dit. Mais bon. En tant que blogueuse émérite, j'ai fait mes petites recherches. Il s'agirait plutôt de Swamp Sex Robots. J'ai trouvé ça:

Et ça:

Mais j'ai surtout trouvé que jeudi soir au Jupiter Room, il y a Swamp Sex Robots, Noia et Ghetto Pony. Quelle belle nouvelle.

- Paul Sarrasin. Ouin... j'ai dîné à côté de lui vendredi dernier. Il portait un t-shirt d'Arcade Fire. Ce n'est pas particulièrement intéressant. Mais j'ai quand même réussi à le dire 2 fois. La première fois, c'est quelque part dans tout ce bordel. La prochaine fois que je le croise, je lui demanderai un autographe pour toi, ami lecteur.

Oh, c'est tout. Je croyais que j'étais plus assidue et plus pertinente que ça. Je serais peut-être mieux de noter de vraies choses brillantes dans ce carnet. Meilleure chance la prochaine fois.

4 commentaires:

roCKette a dit...

Vive Paul S. ! je crois que j'ai meme son autographe au bureau... mais pas la vrai...

Annie pas toujours gentille a dit...

ton calepin il est en peau de sushis ?

Doudou a dit...

Pour être plus précise, puisque tu t'y intéresses, je te dirai qu'il s'agit de sacs poubelles fondus.

jfthibault a dit...

ton calepin pue.