mardi 17 mars 2009

Putes de lancement : dans la section VIP

Je me suis réveillé vers 5 heures avec un reflux de vin rouge cheap dans la gorge. Plutôt que de me rendormir, je me suis levé et je suis venue au bureau. Maintenant qu'il est presque 10 heures, je cogne des clou(ne)s devant l'écran, mais je ne peux pas rentrer à la maison avant de vous raconter le beau lancement auquel j'ai assisté hier.

Je me suis rendue au lancement d'une chanteuse anonyme connue avec Trésor Simon et Hugo, qui a travaillé sur l'album. Dès notre arrivée, le bannières et outils promotionnels d'une station de radio nous sautaient au visage, tellement que je me demandais si ce n'était pas pour eux qu'on organisait la soirée. Deux animateurs vedette de cette antenne quittaient les lieux en catimini alors que la prestation venait de débuter.

Avant de partir j'avais fait le tour de mon bureau pour y ramasser les passes VIP qui nous donnaient accès au Lounge Media. Malgré la gratuité, personne au travail n'avait l'intention de s'y rendre, ce qui nous fournissait amplement de possibilités de breuvages pour la soirée.

Je ne savais pas trop par contre ou se trouvait cette fameuse section dans la salle, alors on est montés en haut et tandis que les garçons observaient la scène je suis partie en éclaireur. Je suis rapidement revenue les chercher, allez les gars, c'est par là bas. Voilà qui devenait intéressant. Mais j'avais surtout faim, et il ne semblait pas y avoir de canapés, mais le vin Finca Finchman coulait à flot, si bien qu'on en a bu quelques verres, surtout qu'une jeune fille passait régulièrement pour les remplir chaque fois que j'en buvais une moitié.

chanteuse anonyme

Le petit concert se termine, nous nous sentons de bonne humeur. Hugo voit ses collègues, nous laisse seuls. Et j'observe quelques secrétaires qui deviennent de plus en plus coquines. Leurs mèches blondes se mettent à virevolter. Deux garçons tout aussi ronds se mettent à s'entretenir avec les deux. Le temps file, les verres se refillent, un des deux gars se penche avec classe.

beau cul

Plus les minutes avançaient, plus ces scallywags étaient ridicules, jusqu'au moment de grâce, la secrétaire d'environ 45 ans courre vers le mec et lui saute dessus. Elle demeure dans cette position assez longtemps pour que je puisse sortir le kodak et la filmer. Voic donc l'extrait qui, pour une raison louche, s'est renversé sur le côté...


la scallywag en folie - annie b

Shit, il était quand même juste 20h dans la section VIP...

En partant, le ventre plein de boisson, les dents grises et le sourire bourgogne, on est allé se chercher quelque chose de tout aussi classe, des steamés all dress qu'on a rapidement englouti dans la hugomobile bleue, avant de filer à vive allure vers le nord.

11 commentaires:

Li a dit...

C'est qui la chanteuse anonyme?

Sly a dit...

Vraiment, mais vraiment un excellent billet !!!

Wow !!!

Fred de la Robotto a dit...

Trash à Souhait! Hourra!

Maître J a dit...

damn you're good! ;)

Anonyme a dit...

Estce que ca serait une bonne ou mauvaise chose d'être cette personne dans 10 ans ?

Raté boulimique a dit...

De la trempe des billets époque Rock'n'Doudou!

Annie pas toujours gentille a dit...

oh merci ;) vraiment c'est apprécié

la chanteuse anonyme est déjà tapissée à grandeur de vos télés, ça ne sert pas à grand chose de dire qui elle est !

Catherine a dit...

Bet.e la travelo?

http://www.radio-canada.ca/radio/emissions/document.asp?docnumero=76797&numero=1354

Renart L'éveillé a dit...

Bonjour,


je laisse un petit commentaire ici à titre informatif, étant donné que votre blogue est sur l’itinéraire de mon projet « Sur la route » : petite balade dans la blogosphère québécoise francophone.

Le jack de off a dit...

criss man, t'envoie tes non lecteurs dans un blogues mort. Y'a d'autre manièere me semble, d'embarquer dans les culotte d'une fille. C'est ti vraiment rendu de meme avec des hipsters, y linkent des blogues de filles... taboires, rasez vous pis acheter vous des beaux souliers pis la game est joué, pas obligé de perdre ta vie sur le net ?

julie a dit...

Au contraire, je trouve ca plutot pas mal...