vendredi 1 mai 2009

J'ai raté le fromage...

St-Denis en promo

C'était difficile de ne pas se douter qu'il y avait un lancement hier, un de ceux où tout le monde va, de la chroniqueuse de radio-canne qui fait un topo, à la secrétaire du Nightlife magazine, des joueurs de percussions ou encore le directeur artistique de Grosse boîte qui jubile de voir ses fidèles réunis dans une église, un sanctuaire plutôt, le sanctuaire St-Judes. Oui fidèles admirateurs de poésie qui fait gnakgnakgnak et qui crie GUITARE !! vous étiez regroupés pour le retour de Jean Leloup, mais comme c'est son troisième ou quatrième retour, disons simplement qu'il lançait son disque devant une foule qui était déjà conquise. Avec les camions de Rythme FM et de CKOI en prime.

Foule en délire

En arrivant et voulant me précipiter vers ces visages familiers, un gros gardien de sécurité m'a tendrement dit : Hey il faut que ton nom soit sur la liste... hey le cloune, tu penses que je n'ai pas erressevépé ? Je n'allais pas rater cette fête quand même, surtout si c'était pour me donner un fond d'alcool pour le reste de la soirée, plus tard on irait danser sur buraka som systema.

AMB, oliviande et l'autre folle

J'y ai croisé une amie de ma gang de rejects du secondaire qui est devenue cool comme un cœur en attendant un verre de bière gratuit, qui a pris soin de me rappeler que je n'écoutais même pas Leloup dans ce temps là... non je trouvais qu'il avait l'air de sentir drôle.

Mais hier ça ne sentait pas drôle, ça sentait le milieu qui avait chaud et la bière bourrative servie par une fille qui porte un animal mort sur la tête. Francine Grimaldi s'éventait en arrière, comme moi, elle n'a sans doute pas vu qu'on servait de la nourriture un peu plus loin.

Un animal mort sur la tête

Philippe P essayait un nouveau look chevaleresque, les Robillard-Poitras-Laveaux faisaient garder la petite, les journalistes du ici recevaient les condoléances de leurs amis, AMB tippait la serveuse, trésor trouvait que si c'était pas Jean Leloup sur la scène on trouverait ça poche en titi, d'ailleurs la foule discutait pas mal pendant la performance acoustique, Jean Leloup serait parfait pour les brunchs au Milieu. Pendant ce temps un délicieux commentaire parvînt à mes oreilles, et si Jean Leloup chiait sur le stage, le monde serait quand même content.





Pendant que ça discutait de grippe porcine dans la toilette souillée par les effluves de cokés, j'ai brûlé un cierge, et je me suis dit que je devrais apprécier le spectacle au lieu de toujours chialer.

Et allez, hop, un vidéo d'ambiance avec des blagues.


Lancement de Jean Leloup - Rock n Copinage

9 commentaires:

michaelbardier a dit...

dare to care surveille tes mots.

Annie Pas Toujours Gentille a dit...

il était temps que vous reveniez nous faire une petite controverse...

Marei-Claude a dit...

Excellent compte-rendu de soirée. J'adore.

Michel * aka * Michel a dit...

mais chier sur le stage a deja ete fait par plume

Eli a dit...

t'as oublié de catégoriser "eli bissonnette va être content". non mais où est le respect des traditions. pfff.

Annie Pas Toujours Gentille a dit...

fait, et tu seras aussi content de m'inviter voir pawa

Eli a dit...

mais je suis TOUJOURS content de t'inviter... juste que des fois tes comptes rendus sont nuls à chier, mais bon, je m'y suis habitué avec le temps... ;)

Annie Pas Toujours Gentille a dit...

pour des comptes rendus gentils, prière de s'inscrire sur ce groupe :

http://www.facebook.com/group.php?gid=42395409536&ref=ts

Eli a dit...

j'ai pas dit méchants, j'ai dit nuls à chier.